Recherche d’emploi en CVC-R et plomberie : faire sa pré-enquête sur l’employeur

Publié par | 04/08/2015 | Blog Emploi CVAC

Comment trouver des techniciens en chauffage, ventilation, climatisation, plomberie et réfrigération

Êtes-vous à la recherche d’un nouvel emploi en CVC-R ou plomberie? Vous prenez certainement votre carrière en mécanique du bâtiment au sérieux, ce qui n’implique davantage qu’une bonne rémunération. Que vous soyez professionnel, technicien, ingénieur ou représentant, il est à parier que vous désirez trouver un emploi dans lequel vous pourrez vous épanouir et faire évoluer votre carrière.  Un emploi vous offrant stabilité et pour lequel se lever à chaque jour n’est pas un fardeau mais une fierté, où il vous est possible d’attaquer vos tâches quotidiennes avec enthousiasme.

Pour cela, il est primordial de bien sélectionner les offres d’emplois pour lesquels vous appliquez. Vous pourrez vous baser sur la description des tâches, la localisation, les conditions de travail, les perspectives d’avenir et, lorsque affiché, sur le salaire.

Mais trop peu de gens semblent se préoccuper vraiment de la compagnie, de l’employeur. Que ce soit avant d’appliquer ou après la 1ère entrevue, il est primordial de faire vos devoirs. Après tout, désirez-vous vraiment perdre des semaines ou des mois – et pendant ce temps plusieurs autres opportunités d’emplois – pour finalement réaliser que l’employeur ne répond pas à vos attentes?

Il peut s’agir de situations plus graves tels des retards ou erreurs sur le montant de votre paie, un horaire changeant ou des conditions promises et non respectées. Peut-être n’aimez-vous seulement pas la gestion dure du personnel, des méthodes de ventes malicieuses ou la façon dont l’entreprise traite ses clients?

Dans tous les cas vous aurez certainement travaillé pour un salaire, donc tout n’est pas perdu. Et vous aurez aussi acquis une expérience additionnelle. Mais vous devez recommencer à zéro, peut-être vous réinscrire au chômage, mettre à jour votre CV, faire de nouvelles entrevues, et tout cela pour recommencer encore une fois au bas de l’échelle. Et si vous pouviez éviter cela, ou du moins mettre toutes les chances de votre côté? C’est possible, c’est même facile et rapide. Alors ne prenez pas une des décisions les plus importantes de votre vie à la légère, arborez votre chapeau de détective, c’est l’heure de la pré-enquête! Voici quelques trucs pour vous aider.

 

1. Demandez à votre entourage et réseau de contacts

Est-ce que vos amis, des membres de votre famille ou anciens collègues connaissent l’entreprise? Y ont-ils déjà travaillé, ou peut-être ont-ils eu une relation de client ou fournisseur? Peut-être ont-ils seulement entendu parler d’elle et de sa réputation? Chaque source doit bien sûr être pesée, certaines doivent-être fortement considérées, d’autres prises plus à la légère. Mais tentez au moins d’obtenir le plus d’information possible.

 

2. Les médias sociaux

Il est facile, sur LinkedIn, de trouver des personnes travaillant ou ayant déjà travaillé pour une compagnie. Peut-être certaines font-elles partie de votre réseau? Sinon n’hésitez pas à demander à un contact en commun de vous introduire. Vous pourrez ensuite leur demander un bref résumé de leur expérience et si ces personnes recommandent ou non l’employeur.

Vous pouvez aussi aller consulter la page Facebook ou le compte Twitter de l’entreprise. Ceux-ci peuvent parfois refléter les valeurs de la compagnie.

 

3. Vérifiez la réputation en ligne

Nous n’avons pas vraiment trouvé de ressources notant les employeurs, par contre vous pouvez consulter les revues de clients. Il est fort à parier qu’une entreprise ne traitant pas bien ses clients risque de ne pas être non plus l’employeur le plus consciencieux.

Vous pourrez entre autres trouver des revues sur Google et d’autres sites. Pour les entreprises spécialisées en chauffage, ventilation, climatisation, réfrigération ou plomberie, vous pouvez aussi consulter CVAC-Quebec.net

 

4. Recherche sur Google

Vous pourriez être surpris de ce qui peut ressortir dans Google ou les autres moteurs de recherche. Des recherches telles « recours (nom de la compagnie) » ou « tribunal (nom de la compagnie) » ne sont que quelques exemples de recherches qui pourraient faire ressortir des documents de tribunaux concernant des conflits avec d’anciens employés.

 

Vous pourriez aussi faire quelques vérifications auprès d’organismes de protection des travailleurs, mais cela pourrait vous prendre beaucoup plus de temps pour chaque vérification. Il est facile de passer à travers les quatre points mentionnés ci-dessus en seulement quelques minutes. Quelques minutes investies à vous assurer qu’il n’y a rien de majeur qui cloche avec votre potentiel futur employeur.

 

5 erreurs que font les nouveaux chercheurs d’emploi en CVC

 

 

 

965 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-Clés: , , , , , ,